Les Pratiques de soi

Au fronton de Delphes il y avait 2 maximes,la première le souci de soi("épiméléia seauton" ou "cura sui") ,la deuxième la connaissance de soi («Gnauthi seauton») .On a inversé les priorités et oublié la première (Michel Foucault ).Nous disposons de ressources physiques et mentales (dispositions) qui nous permettent d'appréhender le monde (extérieur et intérieur),de nous y adapter,de prendre personnellement connaissance de nos ressources et de la manière de les utiliser.

I.Les états de conscience,disposition et dispositifs

Nous confondons souvent l'être et le faire,la capacité et l'action,le concept et la pratique,les ressources et les modalités,la disposition et les dispositifs.

Les dispositions physiques sont entre autres la motricité productrice des mouvements et des gestes et la sensorialité qui nous permets d'appréhender le monde et de prendre conscience.Ces dispositifs peuvent être ritualisés ou non a titre laïque (mindfulness) ou religieux (exercices spirituels de Saint Ignace) voire philosophique (Bouddhisme) ou idéologique (sophrologie).

Les dispositions psychologiques sont les capacités ou processus mentaux ( perceptions,pensées,sentiments,émotions,souvenirs ) qui nous permettent d'être conscient de nos actes et nos impressions.Chaque disposition présente de multiples facettes (modalités).Par exemple pensée logique,pensée floue ou image auditive et image pictural ,..... L'agencement de certaines dispositions entre elles fournissent ce qu'on appelle un état de conscience.

Il existe ainsi un état de conscience ordinaire ou habituel (EOC ) et des états non ordinaires de conscience (ENOC ) qu'on appelle aussi états modifiés de conscience' (EMC ).A ne pas confondre avec les états altérés ou pathologiques (comas ).

Chaque état se caractérise donc par un ensemble de capacités (dispositions) et/ou processus bien spécifiques permettant ainsi de le nommer voire de le différencier ,de l'induire et éventuellement de le maintenir.

 

On peut sur base des différentes dispositions mettre au point des dispositifs spécifiques permettant d'obtenir un état de conscience modifié recherché.Les dispositifs sont des ensembles de dispositions agencées en vue d'un but précis comprenant des techniques,des pratiques,des expériences,des croyances et des attentes spécifiques.Les principaux dispositifs globaux sont la relaxation,l'attention et le réfléchissement.

 

Par exemple «L’hypnose est un état passager d’attention modifiée, état qui peut être produit par une autre personne et dans lequel divers phénomènes peuvent apparaître spontanément ou en réponse à des stimuli verbaux ou autres. Ces phénomènes comprennent un changement dans la conscience et la mémoire, une sensibilité accrue à la suggestion et l’apparition chez le sujet de réponses et d’idées qui ne lui sont pas familières dans son état d’esprit habituel. En outre, des phénomènes comme l’anesthésie, la paralysie, la rigidité musculaire et des modifications vasomotrices peuvent être, dans l’état hypnotique, produits et supprimés.» Association médicale britannique (1955)

 

Parmi les dispositifs inducteurs les plus connus citons l'hypnotisation,la relaxation,la sofronisation,la méditation et l'ingestion de substances.

Ces dispositions sont étroitement reliées aux différents niveaux de vigilance et d'attention et peuvent être exploitées notamment pour faciliter les apprentissages.

Les niveaux habituels de vigilance comprennent l’éveil attentif,L’éveil diffus (ou relaxé),le sommeil lent et profond ,le sommeil paradoxal (rêves).

L’éveil diffus (ou relaxé) est encore appelé niveau entre veille et sommeil,niveau de déconnexion organismique (Schultz),niveau sophroliminal (Caycedo),niveau hypnagogique ou hypnopompique.

 

A chaque niveau est associé un ensemble de modalités dispositionnels particulieres que l'on peut décrire et nommer.

 

II.La Conscience ordinaire de veille

 

L'état éveillé dit aussi « vigile » est l'état habituel de l'homme entre son lever et son coucher, engagé dans ses activités.

Bergson définit la conscience de veille par l’idée «d’attention à la vie»

Schutz en parle comme de l’ «attitude naturelle » de l’homme dans le monde.Shor, le définit comme "l’orientation généralisée vis à vis de la réalité".

Laura Winckler déclare qu'il rends possible la vie quotidienne en favorisant l’adaptation et permet aux individus de vivre et d’agir ensemble.

 

Les dispositions principales

 

- le Niveau de conscience ou de vigilance (attentive) varie au cours de la journée.

- les restrictions de contenu (les limites que vous avez pour faire ce que vous devez). Nous contrôlons principalement notre attention et nos pensées ont tendance à être organisées et logique.

- l'Attention peut changer consciemment ou inconsciemment.

L'attention sélective permets de nous concentrer à n'importe quel moment sur un stimulus ou événement à l'exclusion des autres.

Inattention sélective

Nous pouvons aussi éviter de nous occuper(faire attention) aux informations qui peuvent être pertinentes (appropriées), mais avec émotion renversantes.

Attention divisée

Capacité d' exécuter deux ou plusieurs tâches immédiatement selon le niveau de complexité)

- Emploi des Processus contrôlés et automatiques (réflexe)

Les processus Contrôlés exigent l'attention sélective, .
Les
processus automatiques nous permettent de diviser l'attention.

si une tâche exige peu d'effort mental et attention, nous pouvons souvent nous engager dans d'autres tâches en même temps.

- Modalités perceptives et cognitives

La perception est le processus d'organiser la saisie sensoriel et lui donner une signification.Pendant la conscience éveillée nos perceptions sont habituellement claires et raisonnables.

La connaissance ( cognition ) est un large terme qui englobe les activités mentales la pensée,la langue,le raisonnement et l'analyse,sans oublier la mémoire.

- la conscience Émotionnelle Une variété d'émotions existe.

- le contrôle de soi

- Sens de l'espace

- Sens du temps

 

III.Les états modifiés de conscience

 

Le concept d’état modifié de conscience (EMC) fut développé dans les années 1960 (Ludwig 1966; Tart 1969). Est considéré comme EMC tout état mental différent de l’état d’éveil ordinaire (notre mode de fonctionnement habituel).

 

rêves, rêves lucides, états hypnotiques, états sophroniques, états hypnagogiques, états érotiques, rêverie, interprétation artistique,créativité,intuition, transe, méditation, relaxation, transe, états mystiques...

 

Ces états sont naturels,non pathologiques et variables en fonction des attentes,des dispositions,de la personnalité et du contexte culturel.

 

Les dispositions principales

 

- niveaux de vigilance (prise de conscience), Changement de vigilance : absorbé,assoupi,somnolent,endormi, entre veille et sommeil,rêverie,

- restriction de l'information :attentes (limites) ou non des idées,des pensées,des sentiments a éprouver à ressentir

- attention :sélective( dirigée ),ouverte,flottante,partagée

- emploi des processus contrôles ou automatiques

- modalités perceptives:imagerie visuel,auditive,synesthésie,couleur,forme,perception du corps(déformation,allongement,rétrécissement), perçoit le monde comme réel/perçoit le monde comme irréel,modification auditives

- modalités cognitives :pensée illogique et désorganisée,mémoire,(hyper) suggestibilité,déréalisation,dépersonnalisation,distorsion de la pensée.

-expression émotionnel :émotivité (indifférenciée,hyper ou hypo ),anxiété,

- contrôle de soi :gestion résistance (peur de perte),lâcher prise,coopération (jouer le jeu )

- sens du temps :présent,passé,futur, intemporel

-sens de l'espace :restriction, extension,dilaté

-sentiment océanique :indicible,ineffable,expérience d'unité

-Hypersuggestibilité

 

IV.Les pratiques de relaxation

 

Vise essentiellement la détente,l'apaisement

  • Deux approches fondamentalement différentes,

  • décontraction musculaire (Jacobson : relaxation progressive et différentielle ),

  • déconnexion mental (Schultz).

  • La relaxation progressive d'Edmund Jacobson (1938)

  •  la décontraction musculaire sert de réponse antagoniste à la réponse émotionnelle de contraction (tension ?) musculaire.

    • La relaxation progressive : prendre conscience des différents types de tensions musculaires dans les différentes parties du corps et apprendre à les relâcher.

    • La relaxation différentielle : contraction optimale nécessaire à une action, tout en gardant le reste détendu.

    • L’application pratique dans la vie quotidienne : utiliser la relaxation progressive et différentielle dans les activités journalières.n),la déconnexion mental (Schultz)

  • Le training autogène de J.H.Schultz (1930)

  • Méthode qui induit l’éveil détendu par prise de conscience des sensations spontanément vécues rétablissant ainsi un équilibre neurovégétatif optimal.

  • Ce niveau de veille permet également une dynamique mentale appropriée.

  • Les méthodes de Jacobson et de Schultz ont inspiré la plupart techniques de relaxation ( Alexander,Feldenkreis,Gerda Alexander,Wintrebert,Sapir...)

  • Les méthodes d’hypnotisation sont vraisemblablement à l’origine de certaines techniques de détente et d’attention. Elles constituent des outils directifs, ou non, d’influence et de communication.
  •  

  • V.Les pratiques d'attention

On distingue principalement deux formes : l'attention focalisée et l'attention ouverte (diffuse).

Au départ d'une posture parfois imposée et d'une sensorialisation souvent respiratoire (composante relaxante) l'attention est alors dirigée ou non avec gestion de l'attention soit focalisé soit ouverte

Gestion des processus attentionnels

  • Contrôle des dérives attentionnelles (mind wandering) sur le phénomène de glissement de l'attention.

 VI. les pratiques de meditation

 

La méditation est devenue un terme général désignant une pratique mentale ou spirituelle qui consiste à porter ou non son attention sur un certain « objet ».

 

Wagener regroupe les techniques de relaxation et de méditation sous le terme de pratiques d'attention reprenant ainsi la dénomination de F.Varela. «Selon Cahn et Polich (2006), ces pratiques consistent en une autorégulation volontaire du corps et de l’esprit par le sujet, affectant ainsi les évènements mentaux et mettant en œuvre une disposition de l’attention particulière. Il existe plusieurs techniques différentes, mais elles ont toutes en commun la réduction de l’éparpillement attentionnel. » (Souplesse cognitive, de la pratique à la théorie.Wagener, Bastien, Boujon, Christophe, Fromage, Benoît (Université d’Angers)).)

 

Attention à ne pas confondre méditation et attention mais on emploie souvent l'un pour l'autre.

 

Le départ est toujours une technique d'attention

 

  • La méditation avec objet : rester attentif au même objet : la flamme d’une chandelle (classique) par exemple.

  • La méditation sans objet : partir de l’objet et ensuite continuer sur la chaîne d’idées. Apprendre à ne pas choisir d’objet (attitude, neutre, passive), sorte d’attention flottante ou panoramique.

EXEMPLE DE GRILLE DE CLASSIFICATION

 

 

DISPOSITIONS

MODALITÉS

MEDITATION

 

POSTURE

libre,ad hoc,assis,debout,couché,en mouvement,avec geste

Souvent assis,posture ad hoc ou libre

NIVEAUX DE VIGILANCE (prise de conscience)

éveillé,absorbé,assoupi,somnolent,endormi, entre veille et sommeil,rêverie

absorbé

RESTRICTION DE L'INFORMATION

attentes (limites) ou non des idées,des pensées,des sentiments a éprouver à ressentir

restrictions

ATTENTION

sélective( focalisation ),ouverte,flottante,partagée

Focalisée ou ouverte

EMPLOI DES PROCESSUS CONTROLES OU AUTOMATIQUES

apprentissage,automaticité ,incapacité

gestion

MODALITÉS PERCEPTIVES

sensations préférentiels,imagerie visuel,auditive, synesthésie couleur,forme,perception du corps (déformation,allongement,rétrécissement), Perçoit le monde comme réel/Perçoit le monde comme irréel

Proprioception

Gestion

 

MODALITÉS COGNITIVES

Pensée logique et organisée/Pensée illogique et désorganisée,mémoire,(hyper) suggestibilité

Gestion

.EXPRESSION EMOTIONNEL

émotivité ( indifférenciée, hyper ou hypo ),anxiété,bien être, détendu, relaxé

Stabilisation

Expansion

CONTROLE DE SOI

gestion résistance (peur de perte),lâcher prise,coopération (jouer le jeu )

Lâcher prise

SENS DU TEMPS

Présent,passé,futur, intemporel

intemporel

SENS DE L'ESPACE

restriction, extension,dilaté

Restreint ou dilaté

SENTIMENT OCÉANIQUE

indicible,ineffable

Indicible ?

 

AUTO PRODUIT

Spontané ou personnel

 

HÉTÉRO PRODUIT

Guide/substance/manœuvre

 

 

 

USAGES

 

Recherche d'apaisement,moyen de remédiation ou développement personnel.

 

Les fonctions remplies par les états modifiés de conscience induits volontairement dépendent des buts recherchés,Outils culturels (artistiques,créatifs),philosophiques (bouddhisme),religieux,pédagogiques (apprentissage),thérapeutiques.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0