LA RELAXATION

RELAXATION,

décontraction musculaire et

détente mental,

chemin d'apaisement ,moyen antistress.

Au décours de la journée nous accumulons des tensions diverses à la fois
physiques et nerveuses. Ces tensions proviennent principalement de
l'environnement mais aussi de notre propre mental.Ces agents stressants
encore appelés stresseurs sont par exemple le bruit,les encombrements
mais aussi nos préoccupations et contraintes quotidiennes.Ces tensions
sont principalement localisées au niveau de la posture,de la respiration,
des muscles squelettiques et bien sûr du système de l'attention (Smith).
En effet nous nous maintenons souvent de manière inadéquate et tendue
voire contractée,la respiration souvent haletante et enclin aux inattentions
fréquentes.
Toutes ces tensions amènent finalement fatigue,crispation et autres
désordres corporels et psychologiques.Palpitations,crampes d'estomac,
nausées,etc.
Il existe heureusement des moyens de gérer ces situations.Moyens passifs
comme l'écoute de la musique,la lecture ou moyens actifs comme les
méthodes de relaxation
.Celles ci ,très nombreuses (on en dénombre
plus de quarante), agissent sur la posture et les muscles contractés,sur la
respiration,ou encore sur l'attention.Elles entraînent ainsi étirement
physique, relâchement des muscles, respiration apaisante, imagerie,
émotion positive ,
attention simple et passive.Finalement relaxation du
corps et détente mentale, en bref
apaisement.
Ces techniques exigent entraînement (auto) régulier ,fréquent et a long
terme.Mais il vaut mieux pratiquer 3 fois 5 minutes par jour qu'une heure
continue par semaine.

Un entraînement déployant plusieurs techniques aurait une meilleure efficacité et une généralisation plus grande des effets positifs au-delà des séances de pratique.Le but a long terme est en effet de remplacer le réflexe de tension par le réflexe de détente dans la vie de tous les jours et chacun de nos actes.

Il est donc sans doute préférable de parler des relaxations que de la relaxation.

Benson, H. (1975). The relaxation response. New York: Morrow.

Gendlin, E. (1981). Focusing. New York: Bantam.

Jacobson, E. (1929). Progressive relaxation. Chicago. University of Chicago Press.

Luthe, W. (Ed.). (1969-1973). Autogenic therapy (Vols. 1-6). New York:Grune & Stratton.

Smith, J. C. (1999). ABC relaxation training: An attentional behavioral cognitive approach. New York: Springer

 

(a suivre)

 

 


Écrire commentaire

Commentaires: 0